Des soins de qualité aussi après la naissance

Catherine Cyr-Wright, maman de Philémon Wright, né le 13 novembre 2019

Le service sages-femmes a démarré autour de ma 32e semaine de grossesse, juste à temps pour que nous puissions en bénéficier. Dès notre première rencontre, Véronique a pris le temps d’établir une relation de confiance avec nous et de nous mettre à l’aise. La différence qui m’a le plus marquée par rapport au suivi médical, c’est qu’en plus de me demander si j’avais des questions, la sage-femme me posait une foule de (très bonnes) questions auxquelles je n’avais pas nécessairement réfléchi. Cela m’amenait à réfléchir à divers aspects de l’accouchement et à mieux m’y préparer.

J’ai eu la chance de vivre un très bel accouchement avec Véronique. Comme elle était alors la seule sage-femme en poste, j’ai dû accoucher à l’hôpital. Quand mes contractions ont débuté, Véronique est venue me rejoindre à la maison pour évaluer la progression du travail et nous nous sommes rendus à l’hôpital lorsque j’en ai ressenti le désir. La sage-femme a réussi à y créer une ambiance douce et à amener mon amoureux et moi à vivre le plus possible ce moment dans notre petite bulle. Retourner dans la chaleur et le confort de notre foyer seulement trois heures après la naissance de notre fils a été tellement réconfortant.

En choisissant un suivi avec une sage-femme, je pensais surtout à l’accouchement, que je souhaitais vivre le plus naturellement possible. Si ce souhait a été exaucé, je dois dire que ce que je retiens le plus du suivi sage-femme est la qualité des soins offerts à la mère et au bébé après la naissance. Avoir une professionnelle qui se déplace chez vous pour s’assurer que maman se remet bien de l’accouchement, que l’allaitement démarre au mieux, que bébé est en santé et surtout qui peut répondre à toutes les questions qu’on a lorsqu’on devient parent pour la première fois, c’est tellement rassurant. Lors des deux rendez-vous de suivi, tout se fait au bureau de la sage-femme : prescriptions pour les petits bobos d’allaitement, suivis de bébé et maman et même le Pap test! Le lit et les gros coussins du bureau de la sage-femme sont pas mal plus confortables que les étriers!

Pour moi, le suivi avec sage-femme a été d’apprendre à me faire confiance, à m’appuyer sur ma force de femme et à former une équipe de feu avec mon bébé et mon amoureux.

 Retour aux témoignages

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s